«

»

août 02 2017

Bilan de notre road trip en Nouvelle-Zélande

Bilan de notre road trip en Nouvelle-Zélanderoys peak

Rappel de notre itinéraire  : Christchurch – Otago – Queenstown –  Wanaka – Mont Cook – Kaikoura – Nelson – Picton – Wellington – Taupo – Rotorua – Coromandel – Auckland 

map new zealand

 

* Retrouvez nos photos ci-dessous en Diaporama à la fin de chaque étape

Mémotrips New Zealand


spaceshipsNotre road trip se passe à présent de l’autre côté de la mer de Tasmanie en Nouvelle-Zélande. Il s’agit d’une des dernières terres découverte par l’homme, donc son histoire est très récente. Son isolement induit une faune et une flore endémiques ce qui la rend d’autant plus exceptionnelle. Par exemple la feuille de Kaponga, une espèce de fougère que l’on retrouve partout et qui est l’emblème des All blacks. all-blacks

Notre périple se déroulera à bord de notre voiture aménagée ‘Admiral Ackbar’ de la société spaceships, le moyen le plus pratique et économique pour circuler sur ces routes sinueuses. Actuellement, c’est l’hiver, le décalage horaire avec la France est de +10h, les journées sont assez courtes puisque le soleil ne se lève qu’à 8h pour se coucher à 18h, mais à 17h il fait déjà nuit et nous pouvons vous assurer qu’elles sont glaciales !

Nous sommes ici

Notre périple débutera par l’île du sud et la ville de Christchurch, 2ème ville du pays avec plus de 300 000 habitants qui est touchée régulièrement par des séismes dont celui de 2011 qui a détruit une bonne partie la ville dont la cathédrale. 
La premier stop sera Timaru pour apercevoir nos premiers phoques et dormir tranquillement sur le bord de la plage sur un parking gratuit pour récupérer de notre vol de nuit avant de reprendre la route pour la péninsule de l’Otago absolument ravissante comme vous pouvez le voir.

otago otago

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’origine volcanique, elle s’étend sur plus de 20km. Le bord des routes est lui même incroyable, un mélange d’Irlande et d’Australie. Cerise sur le gâteau, au bout de cette péninsule, il est possible d’observer les pingouins au coucher du soleil et surtout des albatros, car très rares sont les endroits où vous pouvez les observer sur terre.

Queenstown

QueenstownQueenstown

Partons à présent direction Queenstown à travers les troupeaux de moutons dans des collines verdoyantes avec en fond des montagnes dont les sommets sont enneigés. Le décors est planté pour ces premiers kilomètres, nous sommes déjà sous le charme. Queenstown, ville préférée des australiens que nous avons rencontré, est une ville très touristique construite autour du lac Wakatipu et célèbre pour être le point de départ des pistes de ski très réputées. Capitale mondiale de l’aventure, elle offre de nombreuses activités à sensations fortes (saut à l’élastique, parapente, etc…). C’est également une ville très très chère et pour notre budget les activités sont hors de prix (par exemple 200$ pour une journée de ski) mais c’est une ville vraiment agréable pour randonner.

Nous y passerons également notre première nuit glaciale par -10 degrés… nous pouvons vous assurer qu’il fait froid dans une voiture !
Non loin d’ici à Wanaka, nous irons effectuer notre première « vraie » randonnée de 16km pour monter au « Roys Peak. La montée est assez éprouvante, mais la vue tout en haut est absolument remarquable.

roys peak

roys peak

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous partons direction les alpes du sud et le Mont Cook, point culminant de la Nouvelle Zélande à plus de 3 700 m d’altitude. Nous sommes ici non pas pour atteindre son sommet, mais pour effectuer une rando de 4h dans la neige pour atteindre le lac créé par la fonte du glacier au pied du Mont Cook. La vue est incroyable.

Mont cookMont cook


Kaikoura, la ville des Phoques

Après une nouvelle nuit par -8 degrés, une bonne douche chaude s’impose avant d’effectuer les prochains 500 km qui nous séparent de la ville de Kaikoura. 
Nous n’arriverons finalement jamais à Kaikoura ce jour là puisque la route qui mène à cette péninsule est fermée pendant la nuit depuis le séisme de novembre dernier qui a entraîné l’effondrement d’une grande partie de la falaise sur la route. Nous devrons donc passer la nuit sur le bord de route en attendant l’ouverture de cette dernière le lendemain matin et de voir effectivement les dégâts, surement des années de travaux afin de reconstruire la route le long de l’océan.

Au lever du soleil, nous allons observer le spectacle qui s’offre à nous pendant quelques heures (avant les bus de chinois), des dizaines de phoques et de lions de mer vivent ici toute l’année.

phoque kaikoura

 phoque kaikoura

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce ne sont pas des animaux très actifs, mais certains se sont approchés de nous par curiosité pendant que les autres passent la plus part de leur temps à dormir sur les rochers, mais nous avons pu approcher des bébés phoques à distance raisonnable pour ne pas les effrayer, c’était trop mignon. 
Nous avions l’intention d’aller à la rencontre des pompiers de Kaikoura également pour en savoir un peu plus sur la gestion des catastrophes dont ils doivent faire face régulièrement, mais personne n’était présent. En effet, il s’agit d’une caserne qui ne compte que des pompiers volontaires qui ne viennent à la caserne que lorsqu’ils sont bipés. 

Kaikoura fire station Kaikoura fire station

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La prochaine étape sera Takaka au pied du parc National Abel Tasman. Une grosse étape de plus de 7h que nous ferons en deux fois. Les temps de trajets sont très longs sur ces routes sinueuses ! 
À l’arrivée, nous verrons les eaux les plus claires de Nouvelle Zélande ! Mais grosse déception puisque le site se visite en 5 minutes… toutes ces heures de routes n’étaient vraiment pas nécessaires surtout qu’il s’agit d’une portion de route très sinueuse et dangereuse qui nous a donné le tournis et un mal de tête pour le reste de la journée.

Nous irons le soir dans la ville côtière de Nelson au nord de l’île voir la rencontre de rugby des All Blacks contre les Lions Britanniques sur un grand écran installé pour l’occasion dans un bar. L’ambiance était dingue pour ce dernier match de la compétition qui s’est terminé par un match nul pour satisfaire les deux camps qui ne manquerons pas de boire une bière ensemble pour clôturer cette belle soirée. Nous nous étions renseignés pour voir le match à Wellington, mais les places étaient vendues depuis très longtemps.

all blacks


Île du Nord

wellington FireStation

Wellington Fire Station

Le lendemain, nous prendrons la route par la côte direction Picton. La route est magnifique avec de superbes points de vues. Picton est le port où nous prendrons le ferry direction Wellington sur l’île du nord. Nous y passerons une bonne journée à sillonner cette capitale qui s’avère plutôt petite avec son fameux tramway qui mène tout en haut au jardin botanique.
Le mont Victoria offre une vue magnifique à 360° sur la ville et montagnes alentours.

Wellington


Rotorua

Nous découvrons l’île du nord au fil des kilomètres, assez différente de sa grande sœur. Les montagnes ont laissé place aux volcans et à la géothermie fortement présente sur cette île. Ce sera le cas de notre étape à Rotorua, ville fascinante située sur le site géothermique le plus actif au monde ! La fumée des sources et l’odeur de soufre (plutôt d’œufs pourris) est présente dans toute la ville ! Nous avons pu effectuer plusieurs visites pour voir ce phénomène assez incroyable comme son lac vert fluo dû à la quantité d’arsenic présent dans l’eau, un geyser qui jaillit à quelques mètres au-dessus de nos têtes ou encore ses cratères de boues bouillonnantes ou jaunes de souffre. Des visites riches en enseignements.

Il est également possible de passer une journée à la rencontre des Maories pour découvrir leur culture, mais le prix pour cette ‘attraction’ est complètement hors budget.. environ 300€ par personne et ça n’a plus rien d’authentique.
L’étape suivante devait être le trek « Tangariro Alpine » considéré comme l’un des plus beau trek au monde à travers le parc national Tongariro et ses volcans, mais les conditions météos n’étaient pas favorables, il y a avait beaucoup de neige et une tempête était attendue dans les prochains jours donc nous remettrons cela malheureusement à une prochaine fois, plutôt l’été.


huka falls

Nous irons donc au lac Taupo au centre de l’île du nord qui est le plus grand lac de Nouvelle Zélande avec une surface de plus 600 km². Une promenade facilement accessible mène aux chutes de Huka Falls où plus de 220 000 litres d’eau par seconde – soit 5 piscines Olympiques – se déversent de sa corniche, c’est assez impressionnant.


HobbitDirection le nord de l’ïle pour la péninsule de Coromandel en passant par le village de Hobbiton célèbre pour être le lieu de tournage du Seigneur des Anneaux. Nous ne faisons qu’un bref passage car nous n’avons jamais vu aucun de ces films.

cathedral coveLa suite est beaucoup plus intéressante puisque la péninsule est bordée de belles criques et de plages sauvages où il est possible de se creuser son propre spa ! Concrètement, des sources thermales d’origine volcanique s’écoulent à quelques mètres de profondeur : des fissures laissent filtrer une eau bouillante qui remonte lentement à la surface. Avec un débit suffisamment rapide, l’eau réchauffe le sable et se mélange avec l’eau de mer. Donc à l’aide d’une pelle, il est très facile de se creuser son propre bain chaud !

Russel

La suite de notre trip nous emmène dans la baie des îles à la pointe de l’île. Cette région est beaucoup plus agréable puisque c’est le premier jour où nous avons pu enfin nous mettre en t-shirt quelques heures. Les températures avoisinant les 20 degrésIl s’agit d’une destination touristique des plus populaires à quelques heures de routes d’Auckland l’autre grande ville de la Nouvelle-Zélande beaucoup plus prisée des touristes.

La baie est vraiment incroyable avec son panorama sur les îles alentours qu’il est possible de visiter toute la saison. Nous optons pour le petit village de Russel vraiment très appréciable et paisible. Une petite randonnée mène au sommet d’une bute pour admirer l’immensité de la baie.

island bay

Plage de Russel

La fin de notre périple en Nouvelle-Zélande s’effectuera du côté d’Auckland, la zone urbaine la plus peuplée avec 1,5 millions d’habitants, soit un quart de la population du pays. Elle fait partie des villes les plus agréables à vivre dans le monde. Elle est entourée de cônes et de volcans endormis dont le Mont Eden en haut duquel nous avons pu grimper pour admirer son point de vue sur la ville et son immense cratère.

mont eden

C’était aussi l’occasion de prendre un verre avec la cousine d’Anne présente ici en ‘Permis Vacance/Travail pour quelques mois et de rencontrer les pompiers d’Auckland. Vous pouvez d’ailleurs relire notre article à ce sujet sur le lien suivant : Pompiers de Nouvelle-Zélande

Nous avions l’intention également de rencontrer le service de gestion de crise, mais ce dernier n’a pas de temps à nous consacrer puisqu’il croule sous le travail depuis le dernier séisme qui a dévasté une partie de l’ïle du sud. Il faut savoir que la Nouvelle-Zélande se trouve sur la même plaque sismique que les Philippines et le Japon donc sont victimes de nombreux séismes toute l’année.

Ce que nous avons aimé :

  • L’île du sud est vraiment spectaculaire !
  • Les sites de géothermie de Rotorua
  • La rencontre avec les pompiers de Wellington et d’Auckland
  • D’avoir pu voir des phoques et lions de mer

Ce qui nous a déplu :

  • La vie est vraiment très chère 
  • Dormir dans un froid parfois extrême
  • Les Maoris sont devenus une « attraction »

BUDGET

Budget NZ

Hôtels : 12,34€/jr pour la location de la voiture aménagée et environ 44,8€ pour les douches, campings et lessives. Nous avons encore bénéficié de nombreux campings et douches chaudes gratuites.

Transports : Plus grosse partie de notre budget!  82%  de nos dépenses pour le transport concernent l’essence pour parcourir nos 4 500 km. Le reste des dépenses se partage avec 73€ pour le ferry île du Sud – île du Nord à Picton et environ 30€ pour des bus et parking à Auckland et Wellington. Détail qui a son importance dans cette rubrique, nous n’avons payé aucun taxi entre les aéroports et les bureaux de location spaceships. En effet nous avons eu une offre hiver qui prend en charge la totalité de nos déplacements en taxi pour aller prendre la voiture et pour la déposer. Bien pratique! Autre point bonus en hiver le prix du ferry est pris en charge pour la voiture, nous n’avons payé que nos 2 sièges.

Repas : 7,7€/jr/pers en cuisinant…enfin cuisiner est un bien grand mot car c’était beaucoup à base de pâte instantanée chinoise et de soupe maggi qui ne demande que peu de préparation. Il faut dire que nous devions faire à manger debout dehors dans le coffre de la voiture ce qui n’est pas très engageant lorsqu’il fait froid!

Visites : 67,8€ c’est principalement le parc de géothermie Wai-O-Tapu.

Frais bancaires : 5,10 € comme en Australie nous avons eu des frais lors du paiement de la voiture aménagée. En Nouvelle-Zélande nous avions encore la banque Westpac partenaire d’HelloBank donc pas de frais de retrait.

Autres dépenses + souvenirs : 28 € dont 2 thermos pour 8€, un bonnet pour Yoni ainsi que des grosses chaussettes en laine. Quand on vous dit qu’il faisait froid.

Total des dépenses : 32,7 €/jr/pers