«

»

juil. 16 2017

Bilan de notre road trip en Australie

Road trip en Australie

sea rocks

 


Rappel de notre itinéraire  : Cairns – Townsville – Airlie Beach – Sunshine Coast – Brisbane – Gold Coast – Port Stephens – Sydney – Melbourne
Map Australie

* Retrouvez nos photos ci-dessous en Diaporama au début de chaque étape

Mémotrips AUSTRALIE


Après 6 mois en Asie, nous partons à présent découvrir la côte Est de l’Australie pour un road trip de 4 semaines avec notre Van Hitop de la compagnie Apollo.
L’Australie, c’est 14 fois la taille de la France pour seulement une vingtaine de millions d’habitants sans compter les nombreux kangourous.
Après une prise en main du van (volant à droite et conduite à gauche), c’est parti pour des milliers de kilomètres.

Pendant ces 4500 km parcourus, nous avons pu admirer l’immensité du territoire australien et malheureusement de nombreuses dépouilles de kangourous sur le bord des routes déchiquetés par les énormes barres-buffles des routiers.

Mais nous avons pu approcher ces animaux sauvages en chair et en os dans de nombreux parcs, aire de repos,… sans oublier les adorables koalas.


Queensland

Nous sommes partis de Cairns au nord de la côte Est en direction du sud pour effectuer notre premier stop dans un camping gratuit. Nous avons pu remarquer que de nombreux retraités australiens voyagent en camping-car ou en caravane avec leurs gros pick-up. Ici le camping est une vraie institution et beaucoup de terrains sont aménagés à cet effet. Il y en a pour tous les budgets, du gratuit avec juste des toilettes au payant avec toutes les commodités. 
Nous partons à présent pour Balgal Beach, longue plage de sable blanc avec ses panneaux ‘Attention aux crocodiles’ pour passer la nuit dans un camping gratuit en bord de mer. Le bruit des clapotis de l’eau nous berce.
La suite se passera du côté de Townsville, ville de 200 000 habitants, très paisible sur le bord de mer. La visite de la grande barrière de corail est l’une des attractions principales de cette région. Mais nous avons préféré partir une journée à Magnetic Island pour apercevoir 3 koalas et caresser des wallabies (petit kangourous) sur cette île magnifique.
Quelques kilomètres plus au sud, nous nous sommes baladés à Airlie Beach, petite station balnéaire très calme à cette période (c’est l’hiver) où de nombreux aborigènes et hippies jouent de la guitare sur la plage, c’est une ambiance bon enfant qui règne ici.
Nous ne nous attardons pas trop pour aller faire une randonnée au cap d’Hillsborough admirer les tortues de mer dans leur habitat naturel ou encore visiter le zoo de Rockampton afin d’observer kangourous, autruches et wombats, une sorte de très grosse souris d’une trentaine de kilos et un des plus gros oiseau au monde (avec l’autruche), le cassowary.

Après un stop à Hervey Bay, belle petite ville sur la côte où des balades en bateau sont organisées pour voir des baleines, nous attaquons la route ‘Sunshine coast‘ bordée d’une plage magnifique sur des kilomètres et des kilomètres où surfeurs et marcheurs se partagent ce lieu d’exception.
Tout d’abord, nous avons visité la ville de Noosa qui est LA station balnéaire du Queensland, avec beaucoup  d’australiens venus pour le week-end. C’est la ville la plus animée depuis notre départ de Cairns.
Il y a un super sentier sur la falaise surplombant la mer pour admirer les dauphins mais nous ne verrons que des surfeurs prendre de belles vagues.
La nuit tombe très vite en hiver, c’est à dire qu’à 16h30 le soleil commence à se coucher et à 17h30 c’est la nuit noire. Il nous faut trouver un camping et même si le réseau est très développé, la nuit dans le coin est très chère nous décidons donc de trouver une rue tranquille non loin du front de mer pour faire du camping sauvage. Il faut savoir que c’est totalement interdit sous peine de recevoir une belle petite amende de 300$. Pour se laver c’est douche glaciale sur la plage à 6h30 le matin, c’est un bon réveil !
C’est le moment de reprendre la route toujours sur la Sunshine coast pour flâner dans les petites stations du front de mer avant de rejoindre Brisbane, LA « ville » du Queensland.


 Brisbane
 

Cette ville cosmopolite est vraiment magnifique bordée du fleuve Brisbane, plutôt moderne et surtout très verte avec ses nombreux parcs, son jardin botanique et le fameux Southbank parc très animé et apprécié des australiens. Nos deux jours ici se passent sous la pluie ce qui n’empêche pas que nous avons apprécié cette ville souvent boudée par les touristes préférant Sydney.
Plus au sud, nous avons passé deux jours sur la Gold Coast, l’endroit où il faut être si vous avez de l’argent ! Sa plage ‘Surfer Paradise’ est réputée mondialement et le plus haut gratte-ciel d’Australie a été construit ici même (Tour Q1 de 323m). Station de renom puisqu’elle accueille également une étape de coupe du monde de golf.
Un peu plus au sud, nous avons pu admirer la côte depuis le phare de Fingal. C’est l’occasion de passer la nuit sur une aire de repos de la fameuse Pacific Motorway, route du littoral longue de 790 km. Elle ressemble à une autoroute française, mais ‘gratuite’.


Nouvelle Galles du Sud

Nous partons ensuite direction Byron bay en passant par le marché de Mooloobi. Ce marché entièrement bio à tendance vegan attire de nombreux hippies qui marchent pieds nus dans la boue.. Nous n’achèterons rien tout est beaucoup trop cher (par exemple 3€ la baguette), mais ce marché valait le détour pour son authenticité et son atmosphère chaleureuse. Nous arrivons donc à Byron bay, ancienne ville hippie, mais devenue trop à la mode avec les surfeurs ce qui a fait flamber les prix des loyers et obligé les hippies à s’éloigner un peu. Ici l’office du tourisme promet d’apercevoir les dauphins au loin en faisant la balade vers le phare. Nous avons eu droit à un panorama assez incroyable au pied du phare, mais aucun dauphin à l’horizon. Sur le chemin du retour nous avons tout de même approché des wallabies pour terminer cette journée.
Nous filons à présent sur la « Waterfalls road« , la route est magnifique à travers la jungle. Des kangourous et des autruches bordent la route pour arriver à Dorrigo d’où nous effectuons une petite randonnée de 2h dans la jungle afin de voir d’autres chutes d’eau et une végétation démesurée.
Nous reprenons la route toujours plus au sud pour nous arrêter à port Marcquarie passer la nuit. Au petit matin, départ pour une randonnée vraiment sympa le long du port avec ses rochers peints qui bordent le chemin jusqu’au phare qui offre une vue superbe sur la baie. Nous terminons la balade par l’hôpital des koalas où un grand nombre d’entre eux sont ici pour des problèmes de vision ou de conjonctivite.

A présent nous filons vers les Seal Rocks qui est un vrai coup de cœur pour nous tant ce lieu est préservé du tourisme et vraiment magnifique ! La vue du phare est à couper le souffle.
Quelques kilomètres plus loin, autre lieu superbe, les lacs de Myall qui forment le plus grand réseau naturel d’eau douce de la région. La route qui mène à ces lacs offre un paysage idyllique au beau milieu de la jungle. Dans ce parc national nous avons pu voir LE plus grand arbre du New south Wales (70 mètres) avec 11 mètres de  circonférence à sa base. C’est vraiment impressionnant de penser que cet arbre à plus de 400 ans. Nous passerons la nuit sur le parking d’un club de golf duquel nous observerons au petit matin des dizaines et des dizaines de kangourous qui jouent et mangent la pelouse du golf.
Nous continuons la journée à Hawks Nest, ville des koalas, où nous avons pu voir des milliers d’eucalyptus mais aucun koala. Nous nous rapprochons de l’office de tourisme pour savoir où se cachent ces petites boules de poil, mais le volontaire nous informe que lui-même n’en a vu que 2 en 5 ans…ça sera pour une prochaine fois. A quelques pas nous affrontons l’immense dune de sable à l’image de notre dune du pila.
Toujours un peu amers de ne pas avoir vu de koala, nous filons à présent dans la ville limitrophe, Port Stephens, LA capitale des dauphins comme la surnomme la brochure touristique. A savoir que plus de 150 dauphins vivent dans cette baie de 104km2 toute l’année. Pas de dauphins à l’horizon après une randonnée jusqu’au phare qui offre un point de vue spectaculaire sur l’archipel, les dunes de sable et forêt voisine.

Nous passerons la nuit à nouveau dans une petite rue discrète pour partir le lendemain à 6h30 tapante, pour une petite marche dans une réserve de koalas. Après l’avoir sillonnée en long en large et en travers, aucun koala. L’un des habitants du quartier nous explique n’en avoir vu que rarement. Pour nous consoler, la sortie en bateau a été une réussite puisque nous avons pu voir des dauphins au pied du bateau jouer dans les vagues c’était vraiment fantastique.
A présent, nous ne sommes plus qu’à quelques kilomètres de Sydney, dans les « blues Mountains« , il fait froid même très froid !! 3 petits degrés la journée donc les nuits sont glaciales! Nous dormons avec nos polaires dans nos duvets plus la couette !
Ce lieu est juste magnifique, nous avons pu randonner dans le grand canyon australien au milieu de la jungle et apercevoir des perroquets multicolores.
Pourquoi Blue Mountain ? puisque sa couleur bleue vient de la brume qui s’accroche aux montagnes, c’est vraiment superbe.


Sydney
 
 
Sydney sera le point final de notre road trip en van. Cette ville est la plus peuplée d’Australie avec 4,8 Millions d’habitants. Elle fût la première ville découverte par James Cook en 1770. De renommé mondiale, nous avons pu visiter l’Opéra, les plages de Bondi, le quartier du port très animé, etc,…
Le ‘Free Tour’ à pied nous a permis d’avoir un aperçu de cette ville aux plusieurs facettes.
Elle reste très dynamique et la plus visitée d’Australie. C’est aussi la plus cher, équivalent à la vie parisienne. A savoir qu’un petit appartement avec vue sur l’opéra s’est vendu 22 millions d’euros. 
 
Retrouvez également notre article à la rencontre des pompiers de Sydney, Matraville et Melbourne en cliquant sur ce lien suivant : ‘Pompiers Australiens’

 


Melbourne
 

A présent, nous prenons l’avion pour Melbourne, troisième ville d’Australie après Canberra et Sydney, mais qui compte tout de même 4,5 millions d’habitants. Ici, il fait froid, il s’agit de la ville la plus australe ! Nous commençons par découvrir la ville par un tour gratuit de 3h à pied. La ville est plutôt sympa, beaucoup d’événements sont organisés toute l’année comme des concerts, festivals mais aussi des événements sportifs comme le grand prix de Formule 1, de moto GP, de rugby et bien sur l’Open d’Australie de tennis dont Yoni se passionne. Nous sommes donc allés visiter les courts qui sont ouverts gratuitement au public.
Nous avons terminé ce magnifique voyage par une balade sur la jeté de St Kilda pour voir les pinguins jouer sur les rochers et la visite de deux casernes de pompiers.

 

Ce que nous avons aimé :

  • La nature et les animaux sauvages 
  • Sydney, une ville dynamique et cosmopolite
  • Seal Rocks notre coup de coeur avec Magnetic Island
  • Notre van très bien équipé et le réseau de camping avec ses barbecues en libre accès
  • Les différentes rencontres avec les pompiers

Ce qui nous a déplu :

  • Certaines routes monotones

 

BUDGET

Budget Australie

Hôtels : 372€ représentent la location du van pour 22 jours soit 17€/jr ce qui est imbattable. Il faut savoir qu’en été les prix s’affolent jusqu’à être multipliés par 5 ! Le reste des dépenses concerne les 6 nuits d’Airbnb à Sydney et Melbourne. Il y a aussi environ 40€ pour les douches et camping. En effet, dans les campings gratuits soit il n’y a pas de douche, soit elles sont froides et en hiver c’est pas top. Nous avons du aller nous laver dans les douches publiques ou les stations services où vous trouvez de bonnes douches chaudes pour quelques dollars. Il faut aussi signaler que la société Apollo nous a un peu arnaqué sur le van à savoir qu’ils nous ont facturé un plein d’essence quasiment 2 fois le prix prétextant que nous n’avions pas le choix et un badge pour l’autoroute qui ne nous a été d’aucune utilité. Il faut faire attention ils sont là pour vous vendre des produits en plus comme des assurances pour laquelle nous n’avons pas cédé.

Transports : 380€ d’essence et le reste pour les cartes de transport à Sydney et Melbourne ainsi que les transferts pour les aéroports.

Repas : environ 7€/jr/pers. La cuisine dans le van ou sur les barbecues est très économique. Nous avons néanmoins craqué un soir pour une crêperie à 25€.

Visites : Environ 100€ Les seules visites payantes sont la sortie en bateau pour aller voir les dauphins et le ferry pour aller sur Magnetic Island. Ici les parcs naturels sont gratuits ainsi que les plages bien sur donc avec un petit budget vous pouvez voir de très belles choses.

Frais bancaires : 38€. Encore un truc d’Apollo, si vous ne prenez pas leur assurance à prix exorbitant ils prennent une caution de 2000$ qu’ils vous rendent 20 jours après avoir rendu le van et votre banque vous prend quasiment 2% de chaque paiement par carte à l’étranger. Sinon pour les retraits nous n’avons eu aucun frais puisque la banque Westpac est partenaire de notre banque HelloBank.

 

Total des dépenses : 30 €/jr/pers