mars 15 2017

Bilan de nos 28 jours au Vietnam

Bilan de nos 28 jours au Vietnam

 

itinéraire vietnam

Rappel de notre itinéraire * : Ho Chi MinhBuan Me ThuotDalatHo Chi MinhNah TrangHoï AnHuéNinh Binh HanoïHa GiangCat Ba (Baie d’Halong)

* Cliquez sur la ville pour voir les photos associées.

Retrouvez notre itinéraire jour par jour dans notre Mémotrips sur ce lien ‘Aventure au Vietnam’

 


Musée d'Ho Chi Minh

Nous avons commencé notre périple par la ville d’Ho Chi Minh. Nous avions vraiment envie de découvrir le musée de la guerre du Vietnam, grosse déception.. La visite est assez rapide avec seulement quelques illustrations intéressantes, mais ça manque de récits vécues et de témoignages pour imaginer réellement ce moment important de l’histoire du Vietnam. 

A part ça, nous découvrons une ville vietnamienne dynamique avec un réseau de bus très développé, mais vides d’occupants… Les habitants ne circulent qu’en scooters même pour faire 50 mètres!

Rencontre exceptionnelle au couvent avec notre filleule

Dak Lat

Accueil au couvent pour rencontrer notre filleule

Comme vous avez pu le lire dans notre article précédent ‘Rencontre avec notre filleule’, nous avons passé quelques jours dans les montagnes dans la ville de Dalat. Nous en avons profité pour découvrir le café du Vietnam, 2ème producteur de café au monde après le Brésil, et premier sur le Robusta. Yoni a d’ailleurs dégusté le meilleur café du Vietnam : le Wizzle Moka et dans sa plantation !

MOKA

Assiette de crickets dégustation de crickets

 

 

 

  

 

 

 

 

C’était également l’occasion pour nous de manger nos premiers (et derniers) crickets et boire de l’alcool de riz.


La côte vietnamienne

Nha Trang

Nous pouvons dire que notre « court » passage à Nha Trang, le St Tropez du Vietnam (nous ne le savions pas avant d’y aller), nous a surtout marqué par la présence de 80% de russes. C’est impressionnant de voir toutes les enseignes de magasins écrites en russe, certains vendeurs ont même appris quelques mots. Certains restaurants poussent même jusqu’à n’avoir les menus qu’en vietnamien/russe. Ils ont détruit l’âme de cette ville pour en avoir parlé avec les locaux qui ne se réjouissent pas de leur présence…Ils investissent en masse dans l’immobilier, donc les buildings poussent comme des champignons sur le littoral,quel dommage! C’était aussi l’occasion pour nous de revoir notre ami québécois Alain que nous avions rencontré à Kampot (Cambodge).

 


Le centre du Vietnam, de Hoï Àn à Hué

La ville des lanternes

Hoï An

Pont japonais

 Pont japonais

Nous avons fait une halte de quelques jours à Hoï Àn, magnifique petite ville qui doit son charme à ses lanternes et son architecture en bois noir au bord de la rivière Thu Bön. C’est une cité vraiment agréable à visiter en vélo, il y a beaucoup de rue piétonnes et de ruelles bordées de petites boutiques artisanales vietnamiennes. Elle abrite notamment un pont japonais de 1593 qui reliait à l’époque le quartier japonais au quartier chinois.

 

Hué, la ville impériale

La cité impériale de Huế est le seul exemple d’une ville impériale du Vietnam existant encore aujourd’hui. Construite de 1804 à 1833 sur l’initiative de Gia Long, le fondateur de la dynastie des Nguyễn, elle s’inspire de l’architecture des palais impériaux chinois. La visite dure une bonne journée, car le site est immense.

Hué

 


L’authentique nord

Nous avons ensuite pris la direction du nord pour 12h de train de nuit et la ville de Ninh Binh, la fameuse ‘baie d’Halong terrestre’.
Ici, au programme balade en bateau sur la rivière entre les roches karstiques. Nous sommes vraiment dans un décors de carte postale avec le chant des grenouilles qui nous accompagne.

ninh binh

Sur le bord de route vous pouvez voir de la vente de viande de chèvre. C’est impressionnant, elles sont entières puis au fur et à mesure de la journée la viande est découpée à la demande.

ninh binh

 


Hanoï

Hanoï

Que dire d’Hanoï, la photo ci-dessus résume parfaitement la situation, les trottoirs sont le parking des scooters, donc les piétons se partagent la rue entre les milliers de scooters et de voitures… Une horreur ! C’est vraiment très dangereux sachant que le piéton n’est pas prioritaire même lorsque le feu « piéton » est vert…il faut vraiment le vivre pour le croire. De fait, cette ville est extrêmement bruyante, polluée et sans intérêt majeur, ne serait ce que pour faire nos demandes de visas pour la Chine et notre rencontre avec les pompiers que vous pouvez retrouver dans notre article ‘Visite de la caserne d’Hanoi n°3′.

 

Trip en moto extraordinaire

ha giang

C’est décidé, après avoir lu quelques blogs, nous prenons la direction de la frontière chinoise et la région d’Ha Giang à 7h d’Hanoi sans vraiment trop préparer, nous verrons sur place.
On nous promet une boucle en moto de 3 jours loin du tourisme, nous signons de suite ! Nous louons notre scooter à la sortie du bus et c’est parti pour 3 jours d’aventure dans les montagnes à la rencontre des ethnies.
Les paysages sont somptueux, dès les premiers kilomètres nous savons que ce sera le plus beau moment de nos 3 premiers mois, c’est magique ! Nous sommes en moyenne montagne à 1600-2000 m d’altitude entre rizières en escaliers, végétation différente à chaque flan de montagne et champs cultivés par les Hmongs. Nous les avons rencontré le jour de marché, un moment authentique. Les ethnies sont différentiables par leurs habits traditionnels.
Nous les avons suivi dans les montagnes où ils labourent leur terre avec un bœuf un smartphone à la main, quel contraste!

Ici, les enfants sont dans les champs pour travailler. Ils ramassent des feuilles, des pierres, brûlent les mauvaises herbes alors qu’ils ont à peine 5 ans pour certains.

hmong


Baie d’Halong

cat ba

 

Nous avons terminé notre aventure au Vietnam par la fameuse baie d’Halong dans la brume, quelle découverte ! Naviguer au milieu de ses roches karstiques et des villages de pêcheurs restera également un très bon souvenir de ce pays.

Nous avons terminé en beauté ce voyage au Vietnam pour rejoindre la Chine et son milliard d’habitants, un autre monde !

 

BUDGET

 

Visa : gratuit pour 15 jours. Nos extensions de visas ont coûte 61€ 

Hôtels : 242 € pour 21 nuits soit 11,5€/ nuit pour deux. Nous avons passé plusieurs nuits dans les bus couchette ce qui économise du temps et de l’argent, car on ne paye pas d’hôtel.  

Transports : 326 € dont un train couchette à 49 € Hué-Ninh Binh. Les transports ne sont pas très chers mais nous nous sommes beaucoup déplacés. Dans ce budget sont aussi comprises les locations de scooters et l’essence.

Repas : 367 € soit 6,5€/jr/pers. Les fameux Banh mi (sandwichs) vietnamiens sont vraiment pas chers et faits avec de vraies baguettes de pain héritage du passage des français.

Visites :  92 € dont les journées en bateau dans la baie d’Halong et dans la campagne à Da Lat qui représentent une bonne partie de ce budget. 

Frais bancaires : 24,16 €. Chaque retrait pour les étrangers est limité à 3 000 000 dongs soit environ 124 €.

Autres dépenses + souvenirs : 74 € dont une veste North Face pour Yoni qui prend la moitié du budget.

Total des dépenses : 1186,16 € (21,18 €/jr/pers)

 

Ce que nous avons aimé 

  • Le nord du Vietnam vraiment authentique à la rencontre des ethnies. D’une manière générale nous avons préféré le Nord du pays
  • La rencontre avec notre filleule
  • Hoï Àn, la ville aux lanternes
  • La rencontre avec les pompiers d’Hanoï

Ce qui nous a déplu

  • Les enfants qui travaillent au plus jeune age
  • Nha Trang et son invasion russe
  • La conduite la plus anarchique et ‘dangereuse’ des pays que nous ayons fait jusqu’à présent. La non prise en compte des piétons.